Les cavaliers de Djougou

Ils sont négociants en produits exotiques, gérants de société, maîtres d’école ou encore camionneurs. Ils sont tous différents, pourtant ils ont une passion commune: le cheval pur sang arabe. Nous sommes à Djougou, petite ville carrefour du nord-ouest du Bénin, quarante kilomètres de la frontière du Togo et quatre-cents kilomètres de Cotonou, la capitale économique du Bénin.

La légende veut que des tribus arabes païennes se soient enfuies de la Mecque lors de l’islamisation de celle-ci. C’est à cheval qu’elles traversèrent Egypte, Ethiopie, Somalie, Soudan, Nigeria… Au Bénin, c’est dans la région de Nikki, dans le centre, qu’elles installèrent leur royaume. 

On les appelle communément «Bariba», ce qui veut dire «beaucoup de chevaux» en Dendi, dialecte du Niger.  L’islam les a rattrapés et aujourd’hui ils sont musulmans, chrétiens et animistes.  Ils ont gardé la passion du cheval arabe. Pour eux le cheval fait partie de leur famille, leur tradition et même leur identité. 

Il n’y a pas d’élevage de chevaux au Bénin, les étalons sont achetés au Niger… 

Lorsqu’il y a une fête, les cavaliers organisent une Gaani. Il y a au moins une grande Gaani par an: lors de l’anniversaire du prophète Mahomet. Des Gaanis sont aussi organisées lors de l’élection des rois ou lors d’un événement important dans la vie des cavaliers.

La Gaani, le mot signifie joie ou victoire, est la version africaine de la Fantasia du Maroc. C’est une coutume venue tout droit d’Arabie. Des cavaliers et leurs chevaux de race Dongola richement parés exécutent des chorégraphies sur fond de tam-tam, des simulacres de batailles se jouent, suivis de cavalcades et de démonstrations de dressage.

Depuis peu, les cavaliers se sont organisés en association: leur président est le fils d’un ancien président de la République.

Les photos présentés dans ce reportage couvrent un éventail large et se concentrent sur l’intégration du cheval dans la vie quotidienne de ces hommes (il n’y pas encore de femmes cavalières), entraînements, transport de chevaux, Gaani, course, etc….

 Tarek Charara